Utiliser le digital learning est devenu primordial. Outre les confinements, les entreprises ont intérêt à s’ouvrir pour former efficacement les collaborateurs déjà en poste ou les nouveaux entrants.

Mais ils faut donner aux entreprises les outils et les conseils nécessaires pour optimiser ou se lancer dans le digital learning pour les formations en interne.

Selon une étude de l’ISTF, en 2020, il a été remarqué que l’efficacité des classes virtuelles est aussi élevée que le présentiel. Et ce pourcentage d’efficacité est monté à 85%!

Aujourd’hui, avec l’évolution constante des métiers, des technologies, les collaborateurs doivent en permanence se former, acquérir de nouvelles compétences, voire même changer de métier. 

On parle alors d’upskilling en ce qui concerne l’augmentation des compétences d’un collaborateur afin de lui permettre la continuation du même métier ou du même domaine d’activité. Pour ce qui est d’un changement de métier, on utilise le thème du reskilling qui consiste à acquérir de nouvelles compétences pour changer de poste.

La vidéo en VOD, les webinars, les visio-conférences et d'autres formats ont prouvé que les apprenants ne sont pas cantonnés à apprendre seulement en présentiel ! C'est pour cela que les entreprises se doivent d'allier l'upskilling et le reskilling avec le média très plébiscité pour la formation en ligne : la vidéo !

"77 % des salariés interrogés dans une étude menée par PwC en 2019 dans le monde entier, déclarent qu’ils aimeraient acquérir de nouvelles compétences ou se reconvertir."

Pourquoi utiliser ces pratiques émergentes ? Comment les mettre en avant en entreprise ?

Sanofi est une entreprise leader de la santé en France et dans le monde regroupant 100 000 personnes. Afin de garantir le lancement de ses produits, il est primordial qu’elle mette en place des process strict et règlementés mais également qu’elle dispose d’une excellente expertise.

Pour ce faire, il est indispensable que Sanofi partage rapidement le savoir au sein de son équipe afin de gagner un maximum de temps, de faire des économies mais surtout de garantir une qualité au niveau des produits.

Comment Sanofi s’y prend-elle aujourd’hui pour favoriser cette transmission du savoir ? Quelles sont les actions et les process mis en place ? Comment Momindum a contribué au déploiement de ces nouveaux process ?

Imaginez, que chaque nouvel arrivant dans votre entreprise puisse avoir accès à tous les savoirs et toutes les expertises internes !
Des collaborateurs fixes, des intervenants, des départs à la retraite, un grand nombre de personnes passent dans votre entreprise. Ne serait-il pas intéressant qu’ils puissent laisser une trace de leur savoir ?

Former ses collaborateurs afin d’atteindre les objectifs mis en place dans votre entreprise est primordial ! Seulement, il faut respecter certaines étapes afin de savoir comment s’adresser à ses équipes, quelles compétences devraient être améliorées ou encore les résultats à analyser. Face à un changement radical quant aux méthodes de travail, à l’évolution fulgurante des métiers, des compétences, des postes, vos équipes doivent partager davantage leurs compétences et avoir l’envie d’apprendre par eux-mêmes.

Ce n’est pas une mission facile, le changement peut faire peur, mais vos équipes de formation doivent s’appuyer sur le partage d’expertise de l’ensemble des collaborateurs afin de favoriser l’apprentissage et de réduire les coûts.

Aujourd’hui, 98% des dirigeants considèrent l’onboarding comme un facteur essentiel pour améliorer la rétention des nouveaux arrivants dans l’entreprise. Intégrer un nouveau collaborateur est tout aussi important que le processus de recrutement et l’onboarding va donner la possibilité aux nouveaux entrants de s’intégrer plus facilement en créant une relation solide avec son environnement de travail ainsi que son équipe !

Parfois le changement peut faire peur, on peut y être réfractaire, penser que cela peut prendre trop de temps… Et pourtant, utiliser un nouvel outil peut rendre votre stratégie plus efficace, vous faire gagner un temps précieux, instaurer un meilleur confort dans votre travail au quotidien pour vous, vos collaborateurs et votre entreprise !

Mais l’accompagnement au changement est primordial afin d’avoir le moins de résistance possible de la part de vos collaborateurs.
Afin de réaliser le déploiement d’un nouvel outil, vous devez accompagner vos équipes, et pour cela, vous pouvez mettre en place des tutos vidéos ! Quoi de mieux qu’une vidéo explicative pour bien comprendre l’utilisation d’un nouvel outil ?

L’accélération de la digitalisation, du télétravail ainsi que l’évolution des métiers poussent les acteurs de la formation à revoir leur stratégie. Ces derniers doivent utiliser de nouveaux outils pour continuer à former leurs apprenants et s’assurer qu’ils montent toujours en compétences malgré la distance.

Cependant, il n’est pas toujours évident de créer du contenu percutant, de maintenir l’engagement des collaborateurs, de s’assurer que les informations apprises apporteront un réel retour sur investissement.

Quoi de mieux qu’une vidéo pour former, expliquer et montrer les bons gestes à faire ?

Partagez votre expertise sur des sujets concrets qui demandent d’être vus pour être compris ! Activité manuelle, expertise technique, utilisation d’un produit, d’appareils ou encore de machines, la vidéo sera l’outil le plus complet afin d’exposer à vos apprenants la marche à suivre !

Quel meilleur outil que la vidéo,  pour comprendre l’utilisation d’un appareil que de voir une personne le faire ?

Un impact multiplié par 5 grâce au replay généré ? Le tout sans aucun stress ni compétences techniques ?
L’organisation de classes virtuelles est un point clé en ce qui concerne les stratégies des équipes de formation car elles vont permettre de continuer à transmettre le savoir aux apprenants même à distance.
Mais organiser une classe virtuelle prend du temps et de l’énergie, et mobiliser tous les apprenants n’est pas toujours évident. Même les personnes présentes ne peuvent pas tout enregistrer et une fois la formation terminée ne se souviennent pas de tout…

Mais alors comment s’y prendre ? Comment capitaliser et renforcer l’impact des classes virtuelles ? Comment augmenter le retour sur investissement ?