utilisation de l'intelligence artificielle avec la vidéo learning

Selon une étude menée par BCG Gamma en 2018, 49% des entreprises* ont décidé de mettre en place un projet d’intelligence artificielle en France. L’intelligence artificielle est la promesse du moment. De plus en plus d’entreprises en parlent et souhaitent investir dans ce domaine. Selon une étude McKinsey, 71% des entreprises* s’attendent à ce que les investissements dans l’intelligence artificielle augmentent dans les années à venir. 

bannière présentant la conférence du LTD avec Stanislas Dehaene

En tant que partenaire du congrès Learning, Talent & Development qui a eu lieu le 6 décembre dernier, nous avons eu l’opportunité de filmer la conférence passionnante du neuroscientifique Stanislas Dehaene sur l’importance des neurosciences cognitives dans l’apprentissage. Nous vous proposons (re)découvrir ensemble les points clés de son intervention. Découvrez dès maintenant le replay de cette conférence en cliquant ici.

Grâce à la pédagogie au sien de la vidéo learning, favorisez la compréhension de vos apprenants

De plus en plus d’entreprises utilisent la vidéo afin de faire passer un message ou former leurs collaborateurs. Selon une étude de Forrester Research, 75% des collaborateurs préfèrent regarder une vidéo plutôt que lire un document.  La vidéo permet de favoriser la compréhension du message. Cependant pour créer une vidéo attractive et de qualité, il est essentiel de suivre quelques bonnes pratiques.

Dans cet article, nous verrons comment améliorer le contenu de vos vidéos grâce à la pédagogie et au storytelling. Êtes-vous prêt à engager votre auditoire ?

personne portant un casque de réalité virtuelle

Aujourd’hui, les technologies, les innovations et les nouvelles formes d’apprentissage prennent une place de plus en plus importante dans le monde de la formation professionnelle. En effet, les formateurs, les digital Learning Manager ou bien encore les pouvoirs publics rivalisent toujours plus en matière de créativité, de nouveauté dans le but d’offrir des nouvelles méthodes d’apprentissage plus modernes et ainsi rendre la formation plus engageante, performante, ludique, attrayante et surtout efficace. 
Quelles sont donc les tendances de 2018 pour le Digital Learning ?

De nos jours, la transformation digitale réinvente tout sur son chemin que ce soit dans notre quotidien (culture, loisirs, objets connectés…) ou au travail (communication, ressources humaines, marketing…)
Et la formation ? Bien évidemment, cette dernière n’échappe pas à ce bouleversement. Au contraire, elle va s’accroître de plus en plus avec le numérique.
Pourquoi digitaliser les formations ? Quels sont les enjeux pour l’année 2018 ?
Découvrez toutes les réponses dans cette infographie qui ne pourra que vous inciter à y faire appel !

Selon Albert Bandura, docteur en psychologie et précurseur du courant de la psychologie sociale aux Etats-Unis, le Social Learning se définit comme « la formation qui se produit lorsque nous observons et reproduisons les comportements de ceux qui nous entourent. » (Théorie de l’apprentissage social).
Aujourd’hui, le Social Learning s’est démocratisé avec l’émergence des réseaux sociaux. Cependant, ces derniers ne sont pas toujours appropriés pour la formation. Par ailleurs, de plus en plus d’entreprises souhaitent utiliser l’échange social comme moyen d’apprentissage.
Alors comment intégrer le Social Learning dans une société ? Comment développer les compétences et renforcer l’engagement des apprenants grâce à cet apprentissage collaboratif ?

image de smartphone

Aujourd’hui, en France, 73% de la population possède un smartphone. Dès que nous souhaitons faire une recherche, nous avons le réflexe de regarder notre téléphone. L’information est ainsi consommée rapidement, puisqu’elle est accessible en un clic. Et dans le monde professionnel ? Cela ne change pas. En effet, un essor de l’apprentissage mobile est actuellement en train de se produire. Le marché mondial du mobile Learning est estimé à plus de 12,2 milliards de dollars soit une croissance annuelle de plus de 50%. Ce mode d’apprentissage pourrait bien révolutionner la formation professionnelle.
Mais pour quelles raisons ? A quoi est lié cet engouement ? Quels sont les usages du Mobile Learning ? Et comment l’utiliser ?
Suivez-moi, je vais tout vous expliquer !

Ça y est ! Vous avez enfin fini de créer votre contenu vidéo pour vos apprenants. C’est facile finalement, non ? Vous êtes satisfait du rendu : vous avez structuré vos idées, illustré chacun de vos propos avec de jolies images claires, de diagrammes précis… Bref, tout ce qu’il faut pour que vos apprenants puissent tout comprendre d’un coup d’œil et surtout qu’ils puissent retenir facilement les informations clés car là est l’enjeu. 
Cependant, vous vous rendez compte qu’il manque quelque chose à votre présentation. Mais qu’est-ce que cela peut bien être ? Une idée ? Une évaluation évidemment !
Il vous faut donc un outil qui puisse maintenir vos apprenants engagés dans la vidéo, les évaluer et valider leurs acquis.
Mais alors comment perfectionner votre vidéo et favoriser l’évaluation de vos apprenants ?

informations présentes sur un smartphone

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde qui va à 1000 à l’heure. Tout doit être fait, très rapidement. En effet, entre notre vie personnelle et professionnelle, nos agendas sont souvent très chargés. Et principalement dans le monde du travail. Tous les jours, de nouvelles tendances apparaissent sur le marché, nous sommes obligés d’évoluer, d’être constamment en mouvement pour rester à la pointe dans nos métiers. Nous devons donc apprendre chaque jour pour progresser et pourtant nous ne prenons pas le temps de nous former. En effet, selon The Modern Corporate Learner, les employés ne peuvent consacrer que seulement 1% de leur temps par jour à la formation ! Mais alors comment faire en sorte d’être toujours à la pointe sans frôler l’infarctus ? C’est ce que nous allons voir grâce à la révolution digitale qui induit de nouveaux comportements et façons de faire.

De nos jours, nous vivons dans un monde en perpétuel changement et évidemment, nous n’échappons pas à la transformation digitale dans le milieu professionnel. Selon un rapport de Dell et de « l’Institut pour le futur » 80% des métiers de 2030 n’ont pas encore été inventés ! 
Nos métiers évoluent en permanence et doivent se réinventer sans cesse pour s’adapter aux changements du marché. Prenez par exemple le métier de formateur. Il n’a plus le même rôle qu’il y a 5 ou 10 ans. De nombreuses personnes se demandent même si cette profession ne va pas disparaître ! Va-t-elle évoluer ou va-t-elle tomber dans les limbes ? C’est la question à laquelle je vais tenter de répondre.