header
Momindum Newsletter Mars 2012
logo
happy people

Rich Media On Demand

Enregistrez vos cours, formations, conférences…

Enrichissez-les avec des documents et des mots clés…

Diffusez-les rapidement sur Internet, mobile…

Capitalisez et partagez simplement les connaissances...

Événement

SalesForce et Momindum lancent MyCorpTV : le 1er RSE intégrant des vidéos interactives !

Momindum présentera sa nouvelle offre MyCorpTV lors du prochain évènement « CloudForce Paris » organisé par SalesForce, leader mondial du Cloud Computing. Découvrez en exclusivité, le 1er Réseau Social d’Entreprise autour de présentations vidéos interactives développé par Momindum et SalesForce. Avec MyCorpTV, soyez le précurseur de l’évolution de votre société vers les RSE. Capitalisez les expertises et renforcez les échanges entre les équipes marketing et commerciales. Augmentez ainsi votre chiffre d’affaires et réduisez simplement vos coûts.

CloudForce Social Entreprise Tour

Momindum, "Gold Sponsor" de l’évènement, vous invite à venir découvrir les dernières nouveautés en matière de Réseaux Sociaux d’Entreprises, d’outils collaboratifs et de Cloud Computing. Le 10 avril 2012, au cœur de Paris à la Maison de la Mutualité, rejoignez des invités de renom, les experts et les partenaires de SalesForce pour comprendre comment les leaders de la révolution sociale et collaborative transforment leur industrie. C'est une occasion unique de rencontrer les leaders de la “Social Enterprise” en un seul et même lieu ! Pour vous inscrire et participer à ce grand évènement, cliquez-ici.

hr

Témoignage

La nouvelle frontière des apprentissages informels

A l’occasion du dernier salon Elearning expo, qui a eu lieu les 13, 14 et 15 mars dernier, une conférence sur « La nouvelle frontière des apprentissages informels » a été organisée par Michel Diaz, Directeur associé de Fefaur et Directeur de eLearning-infos. Steve Fiehl, Chief Innovation Officer chez Crossknowledge, Omar Lahyani, VP & General Manager chez Saba, et Xavier de Passemar, CEO Momindum, ont partagé leurs expertises sur le domaine des apprentissages informels lors de cette table ronde.

Selon Steve Fiehl, l’apprentissage informel se fait aujourd’hui de différentes manières : 70% par l’expérience, 20% par l’échange et 10% par de l’information structurée. Il existe dans l’entreprise un savoir en constante évolution que les salariés partagent en permanence. Comme l’ont expliqué Omar Lahyani et Xavier de Passemar, les employés cherchent en général l’information sur internet car elle est trop complexe à trouver dans l’organisation. Elle y est souvent obsolète et trop dispersée. Les employés demandent donc à leurs collègues de les renseigner ou envoient des mails pour obtenir des réponses. Malheureusement, les sujets dérivent et les informations se perdent rapidement. Lorsque les employés échangent l’information à l’oral, la perte des données est très rapide et le taux de mémorisation très faible. Lorsqu’elle se transmet par l’écrit, cela passe majoritairement par des présentations PowerPoint basiques. Selon Xavier de Passemar, cette solution est peu efficace car les informations transmises avec un PowerPoint sont difficilement compréhensibles. Le PowerPoint est, et restera, uniquement un support du discours.

Le développement des Réseaux Sociaux d’Entreprises est une solution efficace pour structurer ces apprentissages informels. Les RSE permettent de regrouper efficacement l’information et de la maintenir à jour facilement. Des groupes de travail par projet et des communautés apparaissent naturellement. Les informations y sont partagées et mises à jour simplement. Selon Omar Lahyani, dans un RSE, la transparence prévaut et chacun apporte son savoir rapidement. « Les employés collaborent efficacement sur des documents et disposent d’une excellente visibilité sur les différentes versions et modifications réalisées par chacun. Ils sont donc sûrs de bénéficier d’une information à jour et n’ont plus besoin d’aller la chercher sur d’autres canaux d’information. Ils gagnent ainsi du temps dans leur travail et améliorent leurs performances. » explique Xavier de Passemar. Les nouvelles plateformes Cloud et la diffusion des contenus sur les appareils mobiles leur permettent d’accéder à l’information à tout moment et de n’importe où. Selon Xavier de Passemar, l’association des RSE avec des présentations vidéo interactives renforce considérablement l’efficacité et l’impact des informations transmises par les employés.

« Que ce soit dans le cadre professionnel ou personnel, les employés produisent et partagent déjà du contenu en ligne à l’aide de différents outils existants comme Facebook, Twitter, Wikipedia, Skype ou YouTube. » explique Xavier de Passemar. Les équipes marketing et commerciales créent de nombreuses présentations PowerPoint qui sont souvent mal exploitées. Favoriser l’autoproduction de présentations vidéo pour leur permettre de mieux valoriser et capitaliser leurs contenus devient stratégique. Pour cela, il faut leur proposer des outils extrêmement simples à utiliser. La création et la diffusion de présentations vidéo sur le RSE doit être aussi facile que de partager un document word ou pdf.

La direction de la formation et les formateurs jouent un rôle primordial dans cette évolution des apprentissages informels. Pour assurer le succès de ces nouveaux outils et l’amélioration de la transmission du savoir au sein de l’entreprise, la direction de la formation doit accompagner les utilisateurs, impliquer le middle management, former les collaborateurs aux outils, communiquer les règles d’utilisations, valoriser les expériences réussies et inciter les utilisateurs à créer du contenu. Le RSE va ainsi se développer dans l’entreprise et complètera efficacement les canaux de formation traditionnels. La direction de la formation va donc jouer un rôle d’animation important mais sera également un des principaux fournisseurs de contenus sur le RSE.

Momindum développe actuellement une offre Saas en partenariat avec SalesForce pour associer l’efficacité de la vidéo Rich Media avec l’interactivité du RSE. Pour en savoir plus, sur cette nouvelle offre, nous vous invitons à participer au prochain évènement CloudForce Paris. Pour vous inscrire, cliquez-ici.

hr

Marché

Les nouveaux outils de la formation professionnelle

MyRhline, portail d’informations dédié au monde des Ressources Humaines, a publié récemment un dossier complet sur « Les nouveaux outils de la formation professionnelle ». Le dossier explique les dernières tendances du elearning et les principaux acteurs du marché y apportent leur expertise.

D’après les études présentées dans le dossier, « en 2010, le marché mondial des produits et services e-Learning dépassait 32 milliards de dollars. Une belle performance surtout quand on sait que sur les cinq dernières années le taux de croissance annuel flirtait avec les 10 %. Un bon présage que confirme la dernière étude de marché menée par International Data Corporation, selon laquelle les revenus générés par le marché mondial du e-Learning atteindraient près de 50 milliards de dollars à horizon 2015. » « Avec un taux de croissance annuel de 15 % en 2010, la France s’impose comme l'un des marchés les plus dynamiques en matière de e-Learning », confirme Sally-Ann Moore, Consultante en e-Learning et fondatrice du Salon iLearning Forum.

Différents thèmes tels que le développement de l’individualisation des formations et de l’autoformation sont également abordés. Selon Stéphane Diebold, Directeur de la formation, Groupe Rejean Dancause, « On peut constater aujourd'hui la montée en puissance d'une tendance qui peut redessiner l'ensemble du monde de la formation : la consumérisation de la formation. À force de prôner l'individualisation de la formation, il fallait bien que ça arrive et que l'individu se débrouille tout seul pour se former. Certains parlent de solo formation ou d'autoformation, sans rentrer dans les différences, l'individu reprend la main dans sa formation, et ceci a été possible grâce au déploiement de l’IT. Il suffit de « Googler » une question pour avoir la réponse par blog, par Tchat, par YouTube,… La formation devient non seulement multicanale, mais aussi cross-canale. ». L’apparition des mobiles et des tablettes va renforcer cette tendance. « L’entreprise restera créatrice de valeur mais avec de nouvelles modalités qui se cristalliseront autour du marketing de la formation. Si la formation est aussi un média, le responsable de formation va devenir un directeur des programmes en coordonnant des hot spots apprenant, avec la montée en puissance des media learnings. Quant au présentiel, il est loin d’être fini mais il va changer de nature, en devenant un temps pour motiver et créer l’appétence, un événementiel. »

Le dossier met également en avant l’impact de l’arrivée de la génération Y pour la formation professionnelle. « Les collaborateurs issus de la génération Y veulent apprendre des autres tout en partageant leurs propres connaissances. Lorsqu’un jeune Y s’adresse à son réseau, il met tout le monde sur un pied d’égalité abolissant la notion même de hiérarchie si cher à la génération X. Enfin, cette nouvelle génération souhaite que son apprentissage se fasse rapidement, raison pour laquelle elle préfère les process fluides et lisses. […] Selon certains experts de la formation, Il faut construire des outils qui intègrent toutes les fonctionnalités auxquelles la génération Y a recours et qui permettent de créer une interaction avec l’extérieur. » Le développement des Réseaux Sociaux d’Entreprises et de la vidéo apparaissent donc comme une évidence.

Dans ce cadre, Momindum présente dans ce dossier l’impact de la vidéo d’entreprise sur la formation professionnelle. Le marché de la vidéoconférence et de la téléprésence par exemple, a dépassé les 680 millions de dollars de chiffre d’affaires dans le monde sur le troisième trimestre 2011. Soit une hausse de 24,3% par rapport à l’année précédente (Source). Ce support en plein expansion révolutionne aujourd’hui le marché de la formation professionnelle. L’usage de la vidéo pour la formation professionnelle assure aux entreprises un ROI financier très élevé. Le rapport coût / efficacité est extrêmement fort. Elles réduisent simplement leurs frais logistiques en diminuant la durée des formations présentielles et touchent rapidement un plus grand nombre de personnes. Le ROI pédagogique est également très important. La vidéo personnalise et humanise les formations en ligne. La possibilité de voir l’expert et d’entendre son discours renforce considérablement l’impact de la formation. Par ailleurs, l’enrichissement de la vidéo avec un plan et des documents augmente considérablement l’efficacité des formations. Momindum développe actuellement une nouvelle offre en partenariat avec SalesForce pour associer l’efficacité de la vidéo Rich Media avec l’interactivité du RSE.

Pour découvrir et consulter l’intégralité de ce dossier. Merci de cliquez ici.

contactez-nous

démonstration

Rejoignez nous !

viadeo facebook linkedin twitter

Télecharger :

Momindum Studio 2

Momindum K-base 2.0

Momindum RichCorder

© Momindum

Momindum Europe - 48 rue d''Alésia 75014 Paris (France) - tel : 01.82.83.10.00
Momindum USA - One Gateway Center, Suite 215 Newton, MA 02458 - phone: +1.617.600.4750

footer