header
Momindum Newsletter Février 2012
logo
happy people

Rich Media On Demand

Enregistrez vos cours, formations, conférences…

Enrichissez-les avec des documents et des mots clés…

Diffusez-les rapidement sur Internet, mobile…

Capitalisez et partagez simplement les connaissances...

Événement

Momindum vous invite au Elearning Expo 2012 !

Momindum sera présent au salon Elearning Expo 2012 qui ouvrira ses portes les 13, 14 et 15 mars 2012 au pavillon 5 de la Porte de Versailles à Paris. Retrouvez Momindum lors de cet évènement au stand numéro E43 pour discuter et mettre en place vos projets de formation.

Premier salon professionnel du eLearning en France, et l’un des leaders en Europe, eLearning Expo s'est imposé depuis 11 ans comme le rendez-vous des entreprises et des fournisseurs de ce vaste ensemble de contenus, d'outils logiciels, de services et d’innovations qu’on appelle communément le "eLearning". Technologies - plateformes, outils auteurs… - contenus sur mesure, catalogues de modules sur étagère, Serious Games, services associés, les visiteurs pourront se faire une idée juste des opportunités offertes par le eLearning et la formation mixte, ainsi que des coûts et retour sur investissement.

Lors de ce salon, retrouvez Momindum lors d’une conférence sur « La nouvelle frontière des apprentissages informels » dirigée par Michel Diaz, Directeur Associé du cabinet Fēfaur. Cette table ronde aura pour but d’aborder les problématiques suivantes : « Les apprentissages informels ont toujours existé : les salariés apprennent par l'action à leur poste de travail et dans les échanges avec leur manager et leurs collègues. Ces pratiques trouvent une nouvelle jeunesse grâce aux usages du Web 2.0… en cohérence avec les pratiques de formation traditionnelles pilotées par les Départements Formation. Quelles sont les attentes des salariés en matière de formation ? En quoi les blogs, wikis, réseaux sociaux répondent-ils à ces attentes ? Comment les Départements Formation peuvent-ils accompagner le développement de ces pratiques informelles en cohérence avec le plan de formation ? »

L'accès au salon est gratuit et nous vous invitons à rejoindre Momindum au stand numéro E43 pour discuter et découvrir ensemble les méthodes d'enseignement de demain.

Retrouvez plus d’informations et inscrivez-vous gratuitement à cet évènement en cliquant sur ce lien.

hr

Témoignage

Le CNFPT se lance dans les e-formations Rich Media

momindum Lors du salon Ilearning Forum qui a eu lieu à l’espace Champerret à Paris les 31 janvier et 1er février, Olivier Simon, Directeur du Centre Technique de la Formation Ouverte et A Distance, CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) a expliqué comment cet établissement public a intégré le Rich Media dans un nombre croissant de ses e-formations ainsi que dans ses formations classiques en présentiel.

Le Centre national de la fonction publique territoriale est un établissement public unique, paritaire et déconcentré, au service des collectivités territoriales et de leurs agents. Il est notamment chargé de la formation et de la professionnalisation de l’ensemble des personnels des collectivités locales (1,8 millions d’agents). Le CNFPT est composé de nombreuses délégations régionales et départementales avec 2200 agents répartis entre le siège national et les structures. 865 000 agents ont été formés en 2010 pour un volume de 13,8 millions d’heures stagiaires et 193 000 journées de formation. En 2011, le CNFPT a recensé 7000 stagiaires qui ont suivis une formation à distance.

L’introduction de l’E-formation s’inscrit donc dans un projet national de développement consistant à garantir un accès à la formation pour tous. Il convient donc de donner à chaque agent, quels que soient son statut, son âge, sa situation géographique et la taille de sa collectivité, la chance de développer ses compétences, de progresser dans son métier et sa carrière. La formation à distance se doit, dans ce cadre, d’offrir plusieurs avantages tels que : la personnalisation des parcours, la souplesse des temps de formation, la prise en compte des personnes isolées et des encadrants ainsi que l’intégration des agents éprouvant des difficultés de déplacement. « Les axes stratégiques doivent couvrir l’ensemble de notre champ d’activité. Par ailleurs, le développement de ces outils en ligne ne se fait pas en opposition avec nos activités en présentiel mais en complémentarité. Les ressources pédagogiques numériques doivent, dans la mesure du possible, être utilisables en présentiel et en distantiel dans des modules de e-formation. » explique Olivier Simon.

En octobre 2010, le CNFPT a souhaité se doter d’outils lui permettant de mettre la vidéo au cœur de ses dispositifs de formation. La vidéo constitue un moyen de transmission de l’information qui permet une transition en douceur de la formation dite classique vers la formation à distance. Cela constitue donc une nouvelle étape dans la conduite du changement vis-à-vis des conseillers pédagogiques. Par ailleurs, la vidéo est identifiée dans l’établissement comme un vecteur très efficace en direction des agents de « catégorie C » (maîtrisant peu les nouvelles technologies), qui sont une cible de développement de l’activité de formation. Enfin, un « stock » important de vidéos existait déjà dans les différentes structures de l’établissement. Il semblait donc pertinent de les exploiter davantage.

L’objectif premier du projet était de créer une base de vidéos, constituant des ressources formatives utilisables de différentes façons (présentiel, à distance, en accès libre ou limité). Une fois cette dernière constituée, le CNFPT a souhaité les enrichir pour les capitaliser de manière efficace. La solution Momindum a alors permis d’indexer et de synchroniser ces vidéos avec un plan, des mots clés et des documents. Ainsi, les apprenants bénéficient d’un contenu pertinent et accèdent directement aux passages des vidéos qui les intéressent. La plateforme collaborative K-base a été mise en place et personnalisée aux couleurs du CNFPT pour capitaliser efficacement l’ensemble de ces contenus. Le CNFPT a également constitué une cellule vidéo au sein du Centre Technique de Formation ouverte et à distance. Un agent gère le projet et du matériel de captation vidéo et de montage sont maintenant à sa disposition.

Ce projet a généré différentes problématiques que le CNFPT a su contrôler. Tout d’abord, l’utilisation de la vidéo nécessite la mise en œuvre de nouveaux contrats d’intervenants intégrant les problématiques de droits d’auteur, d’image et de diffusions. Ce point est essentiel au bon développement d’une plateforme de vidéos Rich Media. Par ailleurs, une importante communication en interne est nécessaire pour promouvoir les possibilités offertes par ce type de produit. Le CNFPT doit faire un effort particulier pour informer les différents acteurs sur ces nouveaux outils et les bénéfices qu’ils engendrent. L’objectif étant de pousser chaque conseiller formation à s’interroger sur ce que peut amener le Rich Media dans son domaine d’activité. Enfin, le CNFPT doit exploiter différents types de vidéos : l’utilisation de vidéos existantes ou la réalisation de nouvelles vidéos. L’intégration de vidéos existantes nécessite un travail particulier d’enrichissement. Il est nécessaire de récupérer les documents (type PowerPoint ou autres) ayant servis à la présentation. Lorsqu’aucun document n’est disponible, il faut alors réaliser un travail important de reengineering de la formation en recréant des supports. Le CNFPT réalise également de nouvelles vidéos. Il faut alors créer un nouveau cahier des charges contenant à la fois des prescriptions techniques (format, prise de vue, qualité du son, consignes de montage) à destination d’éventuels prestataires audiovisuels mais aussi des prescriptions à destination des intervenants en termes de droits d’auteur, d’image, de comportement face à la caméra…

« Le CNFPT réalise désormais une grande partie de ses e-formations en Rich Media. Nous sommes satisfaits du travail mis en œuvre qui permet d’offrir aux différents agents et acteurs du CNFPT un accès direct à l’information. Le Rich Media est aujourd’hui un outil parfaitement intégré dans nos outils d’e-formation. Il nous permet de produire et diffuser à tous des contenus pertinents et efficaces. La mise en œuvre de cette plateforme vidéo nous permet aujourd’hui de songer à l’avenir. Une véritable WebTV du CNFPT est d’ailleurs à l’étude. » explique Olivier Simon.

hr

Marché

Le « Baromètre du e-learning en Europe »

Une récente étude réalisée conjointement par Féfaur, Ipsos et Crossknowledge dévoile la place tenue actuellement par le e-learning en Europe et ses perspectives d’évolutions. Cette enquête menée auprès de 511 directeurs et responsables formation dans 6 pays européens met en avant la bonne croissance du e-learning. « Le nombre de salariés à former, le besoin d'aligner en temps réel leurs compétences sur des marchés mondiaux devenus très concurrentiels et les économies d'échelle possibles sont autant de facteurs qui ont poussé les grandes entreprises à s'intéresser plus tôt au e-learning. »

100% des entreprises interrogées pour ce baromètre européen ont déjà mis en œuvre du e-learning. « L’étude démontre tout d’abord un bon équilibre en termes d'antériorité entre les entreprises qui ont introduit la formation en ligne depuis plus de 3 ans (52%) et celles qui l’ont adopté plus récemment (48%). » La croissance du taux d’adoption de solutions e-learning est donc importante et stable. En termes de taille d’entreprises, l’enquête révèle que ce sont les grandes entreprises qui ont la plus grande antériorité dans le e-learning. « Les organisations qui comptent plus de 10 000 salariés représentent 68% de l'échantillon européen. » Le potentiel de croissance du marché reste donc très important car ces nouveaux outils touchent de plus en plus les petites structures.

Par ailleurs, les entreprises prévoient de former toujours plus de salariés grâce à ces nouvelles techniques. Le nombre d’entre elles qui vont former en ligne entre 10 et 50% de leurs salariés est passé de 30 à 45% de l'échantillon entre 2010 et 2012. Le e-learning est maintenant mis en place sur des problématiques de formation et des populations cibles beaucoup plus larges qu’auparavant.

« Les résultats de ce baromètre confirment également que le e-learning est maintenant utilisé par les entreprises de toute taille. Dans celles de moins de 1 000 salariés le pourcentage a augmenté significativement entre 2010 et 2012 pour passer de 27% à 43% d’entre elles qui forment entre 10 et 50 % de leurs salariés en e-learning. » Cependant, selon une enquête réalisée par OpinionWay, les PME forment encore assez peu car les programmes sont souvent peu adaptés à leur structure. L’étude démontre que le e-learning permet aux PME de lever d’importants obstacles à la formation des employés car ils n’ont plus besoin de quitter leur bureau pour accroître leurs connaissances. Pourtant, elles ne sont pas encore tout à fait prêtes à se lancer car seulement 6% des entreprises de moins de 50 salariés prévoient la mise en place d’un outil e-learning dans les 12 prochains mois. Le potentiel de croissance reste donc très fort. (Source)

Le principal objectif du e-learning est encore l'optimisation des coûts de la formation pour 45% des entreprises interrogées. 37% d’entre elles souhaitent également former un plus grand nombre de personnes avec ces outils. Les entreprises sondées cherchent donc à réduire le coût de la formation par collaborateur afin d’en former un plus grand nombre sans risquer de dépasser leurs budgets.

Les entreprises font désormais appel à la formation en ligne pour traiter un grand nombre de thèmes. 75% d’entre elles l’utilisent pour les formations métiers. L’hygiène, la sécurité et la mise en conformité sont également des sujets très appréciés pour le e-learning car ils concernent un grand nombre de personnes et sont souvent obligatoires. On observe également au travers de cette enquête une véritable montée en puissance des formations e-learning liées au management, leadership, communication, développement personnel…

« Différents supports et dispositifs e-learning sont aujourd’hui utilisés par les entreprises pour répondre à leurs besoins. Le plus utilisé reste le blended learning avec 76% des entreprises. » Ce dispositif consiste à proposer une partie de la formation en ligne et une autre en présentielle. « 47% d'entre elles sont d'ailleurs décidées à intensifier cette approche dans les années avenir. » Les outils Rich Media Momindum sont très souvent sollicités pour réaliser ce type de prestations. Les entreprises enregistrent la partie magistrale de leurs formations et les diffusent en ligne. Les apprenants consultent le cours en ligne en amont de la formation et peuvent également y revenir plusieurs mois après si nécessaire. Le niveau entre les apprenants est ainsi plus homogène et la partie présentielle de la formation devient alors plus interactive.

Pour finir, l’étude met en avant la part déjà importante de l'utilisation des espaces collaboratifs et la volonté des entreprises d'intensifier cette modalité. C’est pour cela que Momindum se positionne depuis plusieurs années sur cet aspect interactif avec sa plateforme collaborative K-base. Momindum intensifie d’ailleurs ses développements dans le domaine des Réseaux sociaux d’entreprises.

Pour consulter l’intégralité de l’étude réalisée par Féfaur, Ipsos et Crossknowledge, cliquez ici.

contactez-nous

démonstration

Rejoignez nous !

viadeo facebook linkedin twitter

Télecharger :

Momindum Studio 2

Momindum K-base 2.0

Momindum RichCorder

© Momindum

Momindum Europe - 48 rue d''Alésia 75014 Paris (France) - tel : 01.82.83.10.00
Momindum USA - One Gateway Center, Suite 215 Newton, MA 02458 - phone: +1.617.600.4750

footer