onboarding: hôtesse de l'air en bas d'un avion

Selon une étude de Mercuri Urval, cabinet de recrutement, près de 40% des employés récemment embauchés souhaitent quitter leur poste pendant leur période d’essai, soit environ 1 salarié sur 2. Mais ce n’est pas tout, 20% des contrats CDI sont résiliés durant les 3 premiers mois. Dans la plupart des cas, la rupture est à l’initiative de l’employé. Mais à quoi est-ce dû ? Tout simplement, à une mauvaise intégration.

Vous souhaitez savoir comment bien intégrer vos salariés afin qu’ils aient envie de rester et bien entendu qu’ils soient rapidement productifs ?

Par ici, la réponse !

1. Accueillir son nouveau collaborateur avec attention

Ça y est ! Vous avez déniché la perle rare, celle que vous cherchiez depuis plusieurs mois ! Maintenant que vous êtes soulagé d’avoir trouvé, ce n’est pas le moment de fléchir. En effet, vous devez prendre soin de votre nouvel arrivant. Il ne s’agit pas ici de lui dérouler le tapis rouge ou encore de lui offrir une couronne. Rien de tout ça ! Intéressez-vous à lui, impliquez-le et donnez-lui des responsabilités rapidement, c’est tout ce qu’il souhaite si vous ne voulez pas qu’il démissionne.
GIF Smile La réussite de son intégration est primordiale, il doit se sentir bien, à l’aise au sein de votre structure. Après tout, vous investissez du temps, mais aussi de l’argent dans votre entreprise lorsque vous réalisez un recrutement. Votre but est de gagner en rentabilité mais surtout, vous voulez que votre salarié soit opérationnel le plus rapidement possible. N’oubliez pas votre propre intérêt, mais également, celui de votre nouvel arrivant : business pour vous, productivité pour lui. Gardez en mémoire que plus votre collaborateur sera intégré, plus il sera productif et efficace. Tout se joue au démarrage, l’enjeu est aussi bien social que professionnel. Mais comment y parvenir ? C’est ce que je vais vous montrer avec notre super checklist pour réussir l’Onboarding (ou comment optimiser l’arrivée de votre nouveau salarié).

2. Réussir l’intégration de votre nouveau collaborateur

D’après le Human Resources Corporate Leadership Council, accroître le niveau d’implication des salariés fait baisser leur taux de départ de 87%. Tout simplement, le Onboarding vous permettra, entre autre, de diminuer, voire de vaincre le turn-over. Si vous souhaitez connaître les 5 techniques pour réduire ce dernier, c’est par là !

Voici les différentes étapes pour réussir parfaitement son Onboarding et devenir l’employeur de l’année auprès de vos nouveaux collaborateurs grâce à la vidéo !
J’imagine déjà la question, pourquoi la vidéo ?

Tout simplement, selon une étude de Forrester Research, 75% des employés sont plus susceptibles de consulter une vidéo plutôt qu’un document écrit.

Et puis, qui n’aime pas la vidéo franchement ? Personne ! Prenons exemple sur YouTube qui est le 3ème site le plus visité au monde derrière Facebook et Google. La vidéo se consomme partout, c’est un média qui permet de se former, de s’informer… Du coup, les collaborateurs fraîchement arrivés dans l’entreprise sont en attente de celle-ci ! L’utilisation de la vidéo a de quoi convaincre ! Comment la vidéo va vous aider dans votre Onboarding ? Séparons la checklist en 4 grandes étapes :

-  I/ Choisir correctement ses contenus vidéo 

C’est un excellent moyen pour transmettre les informations clés de l’entreprise telles que, la présentation de la culture de la société (histoire et vision du groupe), le message de bienvenue du PDG et des supérieurs s’ils ont pas eu la possibilité de se déplacer. C’est un bon moyen pour établir un 1er contact positif et se sentir bien accueilli… Le processus administratif (identifiants, utiliser son badge, outils utilisés au sein de l’entreprise…), mais également les formations métiers (ex : qu’est-ce qu’un bon commercial ? Quelle attitude doit avoir un commercial face à un client ? ...), les postes occupés par les différents collaborateurs…

- II/ Quel type de contenu ? Et comment le réaliser ?

Sur ce point-là, vous avez l’embarras du choix. En effet, il existe de nombreux outils pour la création de vos contenus. Vous pouvez entre autre : faire de l’autoproduction en vous enregistrant avec PowerPoint, utiliser des logiciels de vidéos professionnelles (Première Pro, AfterEffect…), vous filmer avec un smartphone… Avant de choisir le bon outil, le tout est de définir sa cible, son budget, le temps nécessaire pour la réalisation des vidéos.

- III/ Où les mettre à disposition ?

Le point clé est de bien réfléchir à cette question : dans quelle plateforme vos collaborateurs vont aller pour trouver la vidéo ? Pensez à les partager là où ils ont l’habitude de se rendre afin qu’ils évitent de perdre du temps ou qu’ils soient perdus !  
Vous pouvez les intégrer sur un parcours de LMS (Learning Management System : plateforme de formation), sur un « YouTube » d’entreprise, sur une communauté interne à la société…

- IV/ Analyse des résultats 

Vous souhaitez savoir si votre nouveau collaborateur a bien assimilé les contenus vidéo mis à sa disposition ? Rien de plus simple, mettez en place des quizz ! Vous verrez s’il était investi ou bien s’il s’est endormi !
Si vous voulez aller plus loin, des statistiques détaillées sont mises en place afin de voir qui sont les collaborateurs qui ont visionné les vidéos et pendant combien de temps.

Vous souhaitez en savoir plus ? Pas de problème !
Découvrez le tableau complet pour préparer votre Onboarding de manière efficace.
Téléchargez la Checklist !  

Utiliser la vidéo dans votre stratégie de Onboarding a de nombreux avantages : elle permet aux nouveaux entrants de se rafraîchir les idées car, soyons honnête, lorsque nous arrivons dans une entreprise, nous avons tellement de choses à apprendre que nous ne pouvons pas tout retenir, à moins d’être un éléphant et ce n’est pas le cas !

D’après le livre « Les 12 Lois du Cerveau » de J.Medina, au bout de 20mn suivant une formation, le taux d’assimilation d’informations chute de plus de 50%. Ce dernier baisse à 80% dans les 24h. Ce n’est pas le pire ! Dans le mois qui suit, si rien n’a été fait pour réactiver ce contenu, les apprenants n’en garderont aucune trace.

Autant dire que c’est assez mince, les vidéos sont donc un excellent moyen pour se remettre les idées aux frais et être d’attaque directement ! Et pour les employeurs, utiliser la vidéo permet une réduction des coûts de formation des nouveaux employés. Ce point ne se néglige pas !

Comme vous avez pu le remarquer, la production de vidéo a de nombreux bienfaits. Cependant, ce n’est pas suffisant. N’oubliez pas que votre nouveau collaborateur n’est pas un robot, il ne lui suffit pas de regarder des vidéos pour se sentir bien. Il veut du contact car après tout c’est un humain. Et en tant qu’humain, nous avons tous besoin de chaleur humaine. Ce n’est pas très compliqué !


Sources :
Les 12 lois du cerveau, J.Medina, 2010
Comment réussir l'onboarding de nouveaux collaborateurs ? 
Onboarding : Nos conseils pour réussir l'intégration des nouveaux salariés !
YouTube, le média qui déchaîne les passions